You are currently browsing the tag archive for the ‘Elus’ tag.

Toujours sur un ton décalé, et sans se prendre au sérieux, Thierry PROCIDA, l’efficace Conseiller Général du deuxième canton de Nîmes, que l’on sait adepte de facebook, lance son blog aujourd’hui pour nous offrir une meilleure lisibilité de son action au service des nîmoises et des nîmois.

Thierry PROCIDA veut également profiter de l’espace d’expression que constitue un blog pour permettre à chacun de réagir sur ses thèmes de prédilection.

Le blog de Thierry PROCIDA, porte même le nom de « Moi, c’est vous! » pour souligner la volonté d’interactivité de sa démarche… qui pourrait aller selon lui, jusqu’à donner à un blog personnel « une véritable vocation participative »!

http://thierryprocida.blogs.midilibre.com

 

Publicités

par Xavier GAUTRUCHE, Secrétaire Départemental du Nouveau Centre .

La réaction du Maire de Nîmes à l’annonce de l’installation d’une base de défense à Nîmes a de quoi surprendre.

 Monsieur FOURNIER a soutenu Nicolas SARKOZY qui dans son programme, a, toujours annoncé que les dépenses publiques devaient diminuer afin de ne pas augmenter les impôts de nos concitoyens.

 Une fois élu, le Président de la République et la Majorité Présidentielle, dont le Sénateur-Maire de Nîmes, jusqu’à nouvel ordre, fait toujours partie, ont décidé de mettre en place une révision générale des politiques publiques afin d’en réduire les coûts.

 Dans ce cadre, le redéploiement territorial de la défense a amené l’Etat-Major à proposer la fermeture de la base aéronavale de Nîmes-Garons. Le Président de la République, le Premier Ministre, et le Ministre de la défense ont pris alors cette décision, comme cela a été le cas pour les installations militaires de nombreuses villes de France, et tout près de chez nous à Montpellier.

 Cela ne fait plaisir à personne, mais on ne peut pas toujours demander au voisin de faire des efforts sans en faire soi-même. Telle est en effet notre éthique au Nouveau Centre, et nous pensons la partager avec tous ceux qui veulent réformer notre pays et lutter contre l’immobilisme.

 C’est une attitude constructive et prévoyante qui permet aujourd’hui à la la ville de Nîmes d’obtenir une base de défense et de la confirmer dans l’échiquier militaire français.

 C’est, nous en sommes persuadés, parce que nous ne pouvions pas, à la fois, nous arc-bouter sur la préservation de la Base aéronavale, après avoir sauvé la Cour d’appel de Nîmes, obtenu une université autonome et demandé une gare TGV que notre devoir était de négocier avec le gouvernement plutôt que de s’opposer de façon systématique.

 C’est l’attitude que soutiennent de nombreux français qui ne veulent pas que notre pays s’enfonce dans le conservatisme et l’immobilisme.

La publication du rapport de la Caisse nationale d’allocations familiales n’a pas laissé le Conseiller Général du Second Canton de Nîmes indifférent.

 On se souvient qu’au mois d’octobre dernier, il s’était élevé avec force contre les élus communistes de la majorité départementale qui avaient refusé de voter les poursuites judiciaires permettant à la collectivité de réclamer les allocations indûment versées aux fraudeurs.

 Aujourd’hui, plus que jamais, il lui semble nécessaire que le Conseil Général soit particulièrement vigilant dans le contrôle du versement RSA par le département, et surtout d’agir avec détermination contre la fraude (représentant pour le Conseil Général du Gard, 550 000€ en 2008).

 « Dans une situation économique difficile, la solidarité a plus que jamais besoin de s’exercer. Nous ne pouvons donc pas nous permettre de la laisser dévoyée par des tricheurs, certes très minoritaires, mais qui portent atteinte aux principes de solidarité républicaine, et dont les pratiques sont insupportables aux yeux de ceux qui travaillent honnêtement pour gagner leur vie. »

 En conséquence de quoi, comme il l’avait déjà fait lors du vote du Budget départemental, Thierry PROCIDA, réitère sa demande à Damien ALARY de donner des consignes très strictes à son administration en matière de contrôle des prestations sociales versées par le Conseil Général.

Thierry ProcidaA l’occasion de la rentrée de la commission permanente du Conseil Général et pendant l’examen des nombreux rapports de la commission des finances et de l’administration générale, Thierry PROCIDA, Conseiller Général Nouveau Centre pour le Canton de Nîmes II, s’est vivement indigné d’une position du groupe communiste.

En cause, les indus de RMI, résultant de fraudes, une soixantaine, représentant près de 550 000€, que le département souhaite récupérer en se constituant partie civile suite aux dépôts de plainte effectués par le CAF. A l’heure du vote pour autoriser l’institution à ester en justice, le groupe communiste, arguant d’une possible dérive face aux contrôles qui permettent de mettre à jour ces fraudes, s’abstenait.

Thierry PROCIDA a vu rouge : « Cette attitude est intolérable. Comment écouter une majorité se lamentant sans cesse sur le sort des finances du département, et cautionner au sein même de cette majorité un groupe qui se positionne contre le fait de récupérer des crédits illégitimement versés à des fraudeurs ? »

ThierryThierry PROCIDA a été élu Conseiller Général (NOUVEAU CENTRE) du 2ème Canton de NIMES le 16 mars 2008 devant le candidat du parti communiste.

Celui-ci avait contesté cette élection devant le Tribunal Administratif de NIMES. Un jugement du 2 octobre 2008 avait rejeté son recours et validé l’élection de Thierry PROCIDA…

Le candidat battu par Thierry PROCIDA avait ensuite contesté ce jugement devant le Conseil d’Etat qui a rendu son arrêt le 3 juillet 2009. Cet arrêt confirme le jugement du Tribunal Administratif de NIMES, et rejette donc définitivement le recours par lequel Alain JOURDAN recherchait l’annulation de l’élection de Thierry PROCIDA

C’est avec satisfaction, mais sans surprise, que le conseiller général du second canton et son avocat Jean-Jacques PONS ont appris cette décision de justice qui met un terme définitif à près de seize mois de procédure.

Thierry PROCIDA regrette que son adversaire n’ait jamais admis que la démocratie ait pu s’exprimer dans les urnes. Il estime que désormais son adversaire devra au moins considérer que la justice, rendue au nom du peuple français, par les juridictions administratives, doit être respectée

Thierry PROCIDA peut à présent continuer, en toute sérénité, le travail qu’il met en œuvre pour les habitants du second canton de Nîmes depuis son élection.

janvier 2018
L M M J V S D
« Nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

RSS Le Nouveau Centre

  • Comment détecter les faux profils coquins
    Arnaques sur les sites de rencontre Les faux profils coquins existent sur tous les sites de rencontre qui existent en ce moment sur toute l’Europe. Il faut toujours rester vigilant, sans toutefois dramatiser. Le plus important, c’est que vous soyez conscient du phénomène et que vous mettiez dans un coin de la tête l’éventualité d’avoir Read More → […]

RSS Yvan LACHAUD

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Adhérer en ligne