You are currently browsing the category archive for the ‘Cantonales’ category.

Encore une fois, on ne peut que constater la faible mobilisation pour ce second tour des élections cantonales.

Aujourd’hui, les résultats montrent que contrairement au passé, le Front National parvient à confirmer voire à améliorer son score au second tour.

Cela signifie, qu’au-delà de la seule contestation, il faut aussi comprendre que les électeurs du Front National lancent un appel au secours sur des thèmes bien précis.

Dans notre région, et comme je le dis depuis plusieurs années, l’insécurité est une réalité quotidienne pour beaucoup d’entre nous. L’Etat doit, sans tarder, apporter des solutions concrètes pour restaurer son autorité, y compris sur les plus jeunes.

 La baisse du pouvoir d’achat, est également, pour nombre de nos concitoyens, un sujet d’inquiétude majeur. Plus que jamais, notre majorité a le devoir de répondre à ces attentes.

Yvan LACHAUD

Publicités

Dans le cadre du second tour des élections cantonales, la fédération Nouveau Centre du Gard a clairement appelé à voter pour les candidats de la Majorité Présidentielle.

Dans les cas de duels entre le Front National et le Parti Socialiste, les centristes appellent clairement à faire barrage au FN, comme l’a fait dès le soir du premier tour Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET.

Dans le cas du troisième canton, où les électeurs ont choisi de placer au second tour un candidat communiste, et une candidate du Front National, Yvan LACHAUD a précisé la position du mouvement. « Dabord, je respecte Madame RUTY et Monsieur BASTID, les deux candidats, mais également tous leurs électeurs. Nous avons à respecter le vote de chacun. De plus, j’ai toujours un peu de mal avec la notion de « consignes de vote » car nos voix ne nous appartiennent pas, et nos électeurs sont libres de leur choix en démocratie.  »

« En revanche, il est du devoir d’un responsable politique d’indiquer sa position dans ce genre de cas. Et personnellement, entre deux extrêmes je voterai blanc. Celui-ci devrait d’ailleurs être reconnu…  »

« J’ai toujours refusé de souscrire à la démagogie, qu’elle soit de droite ou de gauche. J’ai toujours refusé des idéologies populistes qui n’ont pour solution que la dénonciation de boucs émissaires : les immigrés pour les uns, les entreprises et les riches pour les autres. « 

Premier constat dans ces élections : une participation particulièrement faible qui dénote le manque d’intérêt de nos concitoyens à l’égard de ce scrutin.

On doit constater un score important du Front National sur l’ensemble du département, y compris sur Nîmes, qui doit nous rendre plus attentifs au mécontentement des gardois sur un certain nombre de thèmes que nous nous devons d’entendre, notamment la précarité et l’insécurité.

Notre majorité est souvent absente au second tour de ces élections dans ce département et nous ne pouvons que le regretter.

Nous soutiendrons naturellement les candidats de la majorité présidentielle au second tour dans les cantons 4 et 5 sur Nîmes, ainsi que sur Uzès, Vézenobres et le Grau du Roi.

Nous avons cependant le regret, malgré nos multiples appels à l’union sur Nîmes, de ne pas avoir été entendus, ce qui aurait permis à un candidat de la majorité présidentielle, d’être présent au second tour sur le troisième canton.

 Notre majorité est plurielle, elle ne peut gagner que dans le respect de toutes ses composantes.

Les responsables départementaux du Nouveau Centre et de l’UMP se sont retrouvés ce matin afin de trouver un accord entre les deux partenaires de la Majorité Présidentielle dans la perspective des prochaines élections cantonales.

 Concernant la question des conseillers généraux sortants de l’actuelle opposition départementale dont le canton est renouvelable en 2011, au nombre de trois dans le département, le principe retenu est celui de leur investiture automatique.

 Pour les autres cantons, les deux formations investiront des candidats d’union, excepté sur Nîmes III et Nîmes IV, sur lesquels on assistera à une « primaire ». « Un code de bonne conduite » entre les candidats des deux formations sera néanmoins appliqué.

 

Vauvert : Philippe VELLAS (UMP)

Sommières : Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET (Nouveau Centre)

Saint Chaptes : Claude VIAN (UMP)

Uzès : Jean-Luc CHAPON (Parti Radical)

Roquemaure : Yves CAZORLA (UMP)

Alès Ouest : Jean-Charles BENEZET (Nouveau Centre)

Alès Nord-Est : André NAL (DVD)

Saint-André de Valborgne : Régis BOURRELLY (Nouveau Centre)

Le Vigan : Pascaline DRUYER (UMP)

Si j’ai choisi de centrer mon message sur une valeur fondamentale, que le philosophe André Comte-Sponville aurait pu retenir dans son « Petit traité des grandes vertus », c’est que le respect fait aujourd’hui trop souvent défaut dans les relations sociales.
Aussi ai-je souligné l’importance du respect, dans la vie publique comme dans la sphère privée.

Et j’ai tenu en substance le propos suivant :
« Je suis et serai respectueux de vous-même comme de moi-même :
– en ne vous promettant rien que je ne puisse réaliser ; et en traitant individuellement, avec le maximum de célérité, chacun des dossiers ou chacune des situations que vous me soumettrez.
– en agissant sans cesse dans la plus totale transparence et dans un réel esprit de confiance ; ce qui me conduira à rendre compte de mon action aux habitants du 4ème canton deux fois par an, au terme de chaque semestre ;
– en assumant complètement mes engagements et en allant toujours au bout de tout ce que je peux faire, comme doit agir tout élu de proximité ;
– en exerçant pleinement ma responsabilité d’élu et en participant à tous les débats majeurs, susceptibles d’avoir un impact sur notre vie au quotidien ».

C’est que je suis un homme d’engagement, qui considère que l’élection impose un surcroît de devoirs et de responsabilités. J’ai d’ailleurs toujours fondé mon action sur les valeurs républicaines et humanistes, en particulier le respect dû à l’Autre, quelles que soient sa sensibilité et l’opinion qu’il exprime – c’est l’une des significations de mon slogan de campagne, « Parce que votre respect se mérite ».

Rose Da Costa et Jean-Claude Feybesse entourés d'Yvan Lachaud (à gauche) et de Julien Devèze (à droite)

Jeudi 4 novembre, la fédération Nouveau Centre du Gard tenait une conférence de presse pour présenter ses candidats nîmois aux journalistes.

Rose DA COSTA, Conseillère municipale à Nîmes, déléguée aux centres sociaux, partira donc sur le 3ème canton nîmois, accompagnée de Jean-Claude FEYBESSE, lui aussi conseiller municipal délégué aux festivités et aux traditions. Tous deux connaissent bien les quartiers populaires qui composent le canton par l’engagement associatif qui est le leur. Rose s’est en effet beaucoup investie dans l’action sociale, quand Jean-Claude est pour sa part très actif au niveau des associations culturelles et des comités de quartier.

Jacky Raymond entouré d'Yvan Lachaud (à droite) et de Thierry Procida (à gauche)

Sur le 4ème canton, c’est Jacky RAYMOND, Inspecteur d’académie honoraire, et Adjoint au Maire en charge de l’éducation qui représentera le Nouveau Centre. Si sa suppléante n’est pas encore désignée, il oeuvre déjà depuis plusieurs mois dans un secteur de la ville qu’il connait bien pour y avoir habité pendant des années. Son engagement associatif est également important puisqu’il préside l’association des pupilles de l’enseignement public.

Sur le 5ème canton de Nîmes, le Nouveau Centre n’a pas officiellement investi de candidat dans l’attente du résultat des négociations départementales avec nos partenaires de la majorité présidentielle.

Le Conseil Départemental du Nouveau Centre s’est réuni hier soir, lundi 5 juillet, pour évoquer, notamment, la question des prochaines élections cantonales de mars 2011.

Thierry PROCIDA a fait le bilan d’un Conseil Général ni économe, ni performant avec l’argent de nos impôts, et a souligné la nécessité de changer l’exécutif départemental à l’occasion de ces élections où la majorité peut basculer. Tirant les conséquences des propos du Conseiller Général de Nîmes II, le Député Yvan LACHAUD, a, pour sa part, appelé à une nécessaire union de l’opposition départementale.

Au cours de cette réunion, un principe a été retenu, celui de « protéger » les sortants en les excluant des négociations si un accord est trouvé entre le Nouveau Centre et l’UMP.

Des objectifs ont également été retenus par les membres du Conseil Départemental. Ils souhaitent en effet, un tiers des candidats sur les vingt cantons renouvelables.

Un calendrier a été proposé indiquant que les investitures définitives devraient intervenir d’ici la fin septembre.

C’est avec beaucoup de satisfaction que nous saluons l’élection de Marie-Chantal BARBUSSE au Conseil Général du Gard pour le canton de Nîmes I. Il s’agit là d’une victoire de l’union entre l’UMP et le Nouveau Centre, qui démontre une nouvelle fois, face à une gauche divisée, qu’elle est l’option soutenue par les nîmoises et les nîmois.

Nous souhaitons également rendre hommage à Chantal BARBUSSE qui avec cette victoire large et méritée voit récompensée des années d’engagement au service des autres. Nous savons que son travail sera d’une grande efficacité au Conseil Général et qu’elle représentera avec l’enthousiasme et la détermination qu’on lui connaît les habitants du 1er canton nîmois.

C’est une immense satisfaction que viennent de me donner les électeurs du second canton et je les en remercie du fond du cœur !

En effet, dans un contexte national difficile, et sur un canton où les élections ont toujours donné des résultats serrés, je ne peux ce soir, qu’être très satisfait et m’engager à rendre aux habitants de notre canton, la confiance qu’ils m’ont accordée en travaillant au plus près d’eux !

C’est la victoire de l’Union, et je suis également très satisfait de notre victoire à Nîmes.

snb12877Né à Nîmes, âgé de 39 ans, je suis Maire Adjoint de Nîmes depuis 2001.

Si l’engagement politique n’était pas, pour moi, une évidence, mon ouverture à l’autre m’y a cependant conduit naturellement.
En effet, on dit souvent que je suis un homme de terrain chaleureux et convivial… c’est sans doute parce que j’ai toujours aimé le contact et les échanges avec les gens. L’écoute, le respect et la proximité sont des valeurs importantes pour moi et je regrette de les voir trop souvent se perdre dans l’individualisme et l’égoïsme.
Ce qui m’a soutenu au cours de mon mandat d’élu local, c’est cette chaleur humaine et cette solidarité qui vous animent. Je me suis toujours senti très à l’aise avec vous, et cela m’a convaincu de m’investir encore plus à vos côtés, pour vous accompagner dans vos demandes ou initiatives, travailler avec vous au bien commun et m’employer à traiter les problèmes que vous pouvez rencontrer.

Ceux qui ont travaillé avec moi le savent, j’ai la forte conviction qu’à travers le dialogue et la concertation, on peut toujours trouver un terrain d’entente pour avancer.
Cette conception de la vie, je sais que beaucoup, dans le second canton de Nîmes, la partage !
C’est avec vous que je veux construire notre canton, car je sais que votre expérience et l’affection que vous portez à vos quartiers sont les meilleurs arguments pour préserver notre qualité de vie.

Entre vous et moi, c’est une affaire de passion, passion de la Garrigue, passion pour la vie des quartiers, passion pour toutes celles et tous ceux qui font ce canton !

VOUS ME PASSIONNEZ !

Oui, d’aucuns pourront sourire de cette approche qu’ils jugent affective. Mais pour agir avec pertinence et efficacité, encore faut-il entretenir avec celles et ceux qu’on veut servir, qu’on veut accompagner dans leur quotidien, une relation de convivialité, une relation de complicité, une relation fondée sur la fraternité, ce très beau mot de notre devise républicaine, trop souvent négligé aujourd’hui.
Oui, dans ce sens, je le confirme, VOUS ME PASSIONNEZ !

SES PRIORITES POUR LE DEUXIEME CANTON DE NIMES:
« Chaque trimestre, une grande réunion de concertation, ouverte à tous, réunira tous les représentants des quartiers, pour faire le point sur les dossiers, faire entendre notre voix, et anticiper les problèmes avant qu’il ne soit trop tard. »

 

DEVELOPPER LES QUARTIERS NORD ET EST DE NIMES

Ce canton va se développer considérablement dans les prochaines années. De nombreux projets structurants y ont été entrepris ou vont l’être dans les toutes prochaines années. Accès routiers, musées, complexes sportifs, université, « percée » Clerisseau , réhabilitation du Puits Couchoux, création de la crèche Suzanne Crémieux, etc… autant d’équipements nécessaires qui sont une chance pour nos quartiers !

HARMONISER TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT

Quotidiennement, nous pouvons constater les difficultés liées au trafic automobile. Que ce soit les embouteillages aux heures de pointe, ou la vitesse excessive la nuit, il s’agit là d’une préoccupation majeure pour notre qualité de vie et notre sécurité.
Gérer la circulation et l’améliorer, c’est un impératif pour la préservation de notre patrimoine naturel qu’est la garrigue, pour l’agrément de notre vie au quotidien, pour la protection de nos enfants. Je serai particulièrement vigilant sur ces points.

RENFORCER LA SECURITE

Un conseiller général doit être un interlocuteur permanent et un relais pour tous les habitants de son canton. Quel que soit le sujet, quel que soit le problème, il doit pouvoir agir envers l’autorité compétente pour la faire intervenir.

C’est le cas en matière de sécurité : quant un problème se pose, il faut pouvoir compter sur lui pour être un médiateur et faire appliquer la loi.

C’est pourquoi je vous propose :

– d’augmenter les moyens de la prévention de la délinquance au Conseil Général, qui sont aujourd’hui ridiculement faibles ;
– d’intensifier la vidéosurveillance aux abords des collèges, voire dans ceux-ci, en fonction des analyses que nous pourrons faire ensemble (il faut être prudent en la matière !).

AIDER LES PERSONNES AGEES, UNE PRIORITE

Quotidiennement, nous pouvons constater le décalage entre l’augmentation des prix et celui des pensions de retraite. Or il n’est pas admissible, dans notre pays, que des personnes qui ont travaillé toute leur vie rencontrent de grandes difficultés pour arriver à la fin du mois. Certains ne pouvant même plus se chauffer.

Le Conseil Général a un rôle majeur à jouer dans le domaine de l’action sociale. Or, s’il distribue beaucoup, il ne le fait pas forcément bien.
Notre priorité doit aujourd’hui s’orienter sur les petites retraites et le maintien de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, afin que chacun d’entre nous puisse faire face à un problème le rendant dépendant.

Je m’engage à y veiller. Proche d’Yvan LACHAUD, j’ai été choqué d’apprendre que des sénateurs voulaient imposer aux familles le remboursement de l’APA sur l’héritage. Aux côtés du Député du Gard, je veillerai à toujours protéger les plus faibles ou les plus fragiles d’entre nous.

ACCORDER UNE ATTENTION SOUTENUE A L’EDUCATION

Ce sera une de mes priorités, parce que notre capital le plus précieux est notre jeunesse, que notre avenir dépend fondamentalement du meilleur usage des intelligences.
Le collège « Jules Vallès » aurait déjà dû être reconstruit depuis longtemps. Rien n’a été fait pour que cela se fasse rapidement.
Ce quartier a des atouts, il faut aider la jeunesse, et pour cela, il faut lui donner un collège digne de ce nom, un collège à la hauteur des enjeux éducatifs, sociaux et humains de notre temps. Il faut qu’il soit attractif, dispose d’équipements modernes, notamment dans les domaines de l’informatique et des langues, des domaines essentiels pour le devenir de nos enfants, pour leur insertion professionnelle et sociale.

L’action sociale est une des compétences principales du Département. Aussi être conseiller général, c’est se tenir en permanence à vos côtés, c’est en permanence dialoguer avec vous, c’est en permanence agir de concert avec vous, dans le respect des uns et des autres.
Comment concevoir, par exemple, que l’on puisse abandonner les habitants du Mas de Mingue sans pharmacie ?
Nos quartiers nécessitent une mobilisation constante des élus, du milieu associatif et de ses habitants eux-mêmes. Au-delà des nécessaires moyens financiers, c’est aussi d’une implication morale dont nous avons besoin pour rendre à ces quartiers leur âme originelle.

DU COTE DES HABITANTS
Etre du côté des habitants, c’est aussi veiller à leurs impôts locaux. Durant les six dernières années, le Département a régulièrement augmenté ses taux d’imposition.
Il faut des élus responsables et rigoureux en matière budgétaire pour veiller à ce que les dépenses de fonctionnement du Conseil Général ne s’envolent pas comme elles l’ont fait au cours de ces dernières années.

Etre à vos côtés, enfin, c’est être aux côtés des Nîmoises et des Nîmois et leur permettre de bénéficier de la participation du Conseil Général aux investissements structurants de la Ville.

LE TEMOIGNAGE D’YVAN LACHAUD
« Thierry PROCIDA est un véritable ami, et lorsqu’il s’engage, il le fait à fond ! Aujourd’hui c’est pour vous, habitants du deuxième canton, qu’il veut apporter ses compétence et son dévouement au Conseil Général.
Sa personnalité attachante et son sens de l’intérêt général lui permettent de dégager des solutions consensuelles aux problèmes qui peuvent se poser aux élus. Il a également une capacité d’arbitrage et sait prendre les décisions qui s’imposent. Il a donc toutes les qualités pour être un conseiller général efficace.
En tant que Député, j’ai aussi pu constater à quel point, Thierry PROCIDA sait régler des problèmes concrets. En matière de sécurité, il a déjà réglé un grand nombre de conflits de voisinage et amélioré ainsi, sensiblement, le cadre de vie de ses concitoyens.
J’apprécie par ailleurs ses engagements en faveur de l’action sociale, en particulier pour les personnes âgées. Je sais qu’il sera un relais efficace de vos aspirations ! Comme moi faîtes-lui confiance ! »
avril 2018
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

RSS Le Nouveau Centre

  • Comment détecter les faux profils coquins
    Arnaques sur les sites de rencontre Les faux profils coquins existent sur tous les sites de rencontre qui existent en ce moment sur toute l’Europe. Il faut toujours rester vigilant, sans toutefois dramatiser. Le plus important, c’est que vous soyez conscient du phénomène et que vous mettiez dans un coin de la tête l’éventualité d’avoir Read More → […]

RSS Yvan LACHAUD

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Adhérer en ligne

Publicités