Suite à la conférence de presse de la Ligue des Droits de l’Homme relativisant l’augmentation de la délinquance des mineurs, Thierry PROCIDA, Conseiller Général du canton de Nîmes II, et candidat aux prochaines élections législatives sur la 6ème circonscription s’interroge :

 « Ces personnes vivent-elles dans notre région ? Il suffit d’être au contact de nos concitoyens pour s’apercevoir que les gens sont excédés, et qu’il y a un réel sentiment d’impunité pour tous ces gamins qui commettent délits sur délits.

 Le député Yvan LACHAUD a eu raison de se pencher sur le sujet, et a proposé des solutions équilibrées, réalistes, et applicables qui permettront de retrouver une justice des mineurs plus rapide, plus efficace, et plus lisible. Ce qu’elle n’est pas en ce moment.

 La réponse pénale est certes de 92%, mais la réponse pénale ne peut pas se contenter d’être un avertissement et un rappel à la loi, ce qu’elle est dans la plupart des cas, et dont les jeunes délinquants se moquent absolument ! »

Publicités