Pendant plus d’un mois, ils ont silloné la France, et rencontré les Jeunes Centristes de nombreuses fédérations pour bâtir le meilleur projet possible, le projet d’une organisation qui aidera le Nouveau Centre à construire son projet présidentiel pour 2012.

Ils, ce sont les deux listes, Jeunes au Centre conduite par Laure ALTEIRAC, et Energie Militante par Jeremy COSTE.

Si, à l’arrivée, c’est la liste de ce dernier, sur laquelle figurait les gardois Corentin CARPENTIER et Mélisandre BILLUART, qui est arrivée devant, il n’en reste pas moins que, malgré l’intensité de la campagne, dès l’annonce des résultats, la volonté de rassemblement était dans tous les esprits, et sur toutes les lèvres.

Car, c’est avant toute chose, unis, que les Jeunes Centristes devront se montrer pour être efficace, et montrer à la France entière que cette jeunesse veut un avenir, qu’elle veut se montrer responsable pour le préserver, et imaginative pour l’inventer. Montrer que le Nouveau Centre est le parti des jeunes, et que quand son président Hervé MORIN, cite Diderot, c’est pour parler de cette exigence d’espoir qui caractérise les jeunes:  « L’Espérance, cet emprunt fait au bonheur. »

L’équipe des Jeunes Centristes du Languedoc-Roussillon, s’étoffe donc fortement, autour de sa présidente, Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET, et c’est de bonne augure avant l’organisation, à La Grande Motte, les 28 et 29 août prochains des Universités d’Eté 2010.

Au mois de juillet devrait leur précéder une tournée des fédérations Jeunes Centristes de la région.