You are currently browsing the monthly archive for février 2010.

En pleine campagne régionale, le Nouveau Centre profitait Vendredi 19 février, d’une petite pause dans la campagne gardoise pour teni, à la permanence de Nîmes, le débat sur le nom « Nouveau Centre », « UDF », le message, les valeurs que notre mouvement incarne dans le paysage politique français.

Animé par Julien DEVEZE, délégué départemental, le débat a regroupé plus de cinquante militants autour de Jacky RAYMOND, Président-délégué au Projet, représentant les « primo-arrivants » du Nouveau Centre, et Alain-Louis FABRE, Secrétaire Départemental, représentant les « anciens  » de l’UDF.

Le premier indiquant la « nécessité » de faire passer « les hommes et les femmes qui font le centrisme » avant les concepts; le second, professeur de mathématiques de profession, usant de l’allégorie pour décrire avec précision le positionnemment du centre dans la vie politique française : « le centre, c’est le point convergent, là où finalement toutes les lignes se rejoignent… mais le centre c’est aussi un aiguillon, le sommet du cône, qui parfois doit être en pointe pour « aiguiser » le débat politique. »

Il fût donc question de fraternité, de rassemblement, mais aussi d’Europe, de vision d’avenir et de refus de toute démagogie pour faire appel, au contraire, à la responsabilité individuelle des citoyens.

Quant à la question de l’opportunité de reprendre le nom UDF, le débat a démontré l’attachement que les adhérents portent au Nouveau Centre, à son dynamisme, à son fonctionnement véritablement démocratique, à l’opposé du culte des chefs que l’on retrouve trop souvent dans les partis politiques actuels.

Certains ont également fait remarquer que reprendre le nom de l’UDF était aussi la marque d’un certain retour en arrière, alors que pour l’ensemble des adhérents, le Nouveau Centre est avant tout un parti d’avenir. Les mots « Centre », « Réformateurs », « Européen », « Démocrate », étant revenus le plus grand nombre de fois dans la parole des intervenants favorables à un changement de nom du mouvement centriste.

Le débat est donc ouvert… n’hésitez pas, à présent, à nous faire part de vos impressions sur le sujet.

Publicités

Téléchargez le Tract : Le Nouveau Centre avec Raymond Couderc

UNE ENERGIE RENOUVELEE POUR LE LANGUEDOC-ROUSSILLON:

« Electricité et carburants augmentent chaque année un peu plus. Notre environnement, comme notre économie, exigent aujourd’hui que nous changions radicalement notre politique énergétique. C’est notre grand défi, c’est notre responsabilité!

La Région, à travers ses compétences en matière d’économie, de tranports, de formation professionnelle, est la collectivité qui peut engager cette nouvelle voie vers la croissance verte. Le Languedoc-Roussillon possède de nombreux atouts pour être en pointe dans cette nouvelle révolution. A nous de la conduire avec Raymond Couderc »

En marge des élections régionales, le Nouveau Centre souhaite consulter rapidement ses adhérents sur leur perception du nom « UDF », de celui du « Nouveau Centre », de leurs valeurs communes, de leur filiation, et de savoir quel serait leur avis face à l’hypothèse selon laquelle le parti centriste reprendrait tout ou partie du sigle UDF.

Ce debat aura lieu à Nîmes, vendredi 19 février – 18h30, à la permanence nîmoise avenue Georges Pompidou. Afin de préparer votre réflexion, ou dans le cas, où vous ne pourriez pas être présents vendredi et que vous souhaiteriez cependant apporter votre contribution personnelle, nous vous proposons de répondre au questionnaire ci-dessous et de nous le renvoyer à l’adresse suivante: nouveaucentre.gard@gmail.com

Bonne lecture, et merci d’avance de votre contribution:

– 1) Selon vous, quelles valeurs le Nouveau Centre doit-il porter en priorité?

-2) Selon vous, sur quelles thématiques le centre doit-il s’affirmer pour être identifié?

-3) Sur les trente dernières années, quelles personnalités politiques du centre vous ont le plus marqué?

-4) Qu’évoque le nom UDF pour vous aujourd’hui?

-5) De votre point de vue, qu’est-ce que le nom UDF évoque aujourd’hui chez vos concitoyens?

-6) Pensez-vous que ce nom puisse identifier une formation politique moderne?

-7) Selon vous, quelles sont les principales raisons qui conduisent à l’adhésion au Nouveau Centre?

-8) Qu’est-ce qui, personnellement, vous a séduit au Nouveau Centre?

-9) Quelles sont, selon vous, les principales différences entre le Nouveau Centre et l’UMP?

10) A laquelle des options suivantes seriez-vous le plus favorable?

– Conserver le nom du Nouveau Centre

– Reprendre le Nom UDF: 0 seul; 0 en l’accolant au nom du Nouveau Centre; 0 dans un nouveau nom?

– Prendre un nouveau nom, lequel?

– Pourquoi?

Cette semaine:

– Jeudi 18 février, 18h00 – Hôtel ATRIA à Nîmes, Forum Thématique sur la Culture et le Patrimoine en présence de Raymond Couderc

– Vendredi 19 février, 18h30, Permanence du Nouveau Centre, 35, avenue Georges Pompidou à Nîmes, Consultation des adhérents sur le thème: « L’UDF et le Nouveau Centre: identité(s), valeurs, héritage et avenir » (manifestation hors campagne régionale)

A noter sur vos agendas:

– Jeudi 25 février, 18h30, réunion publique à St Gilles

– Lundi 1er mars, 18h30, Grande réunion publique à Caissargues, Salle St Exupéry, avec la participation exceptionnelle de Jean-Marie CAVADA

– Mardi 2 mars, 18h30, Réunion publique à Alès, Salle Jules Cazot

– Jeudi 4 mars, 18h30, Salle des Costières à Nîmes, Grand Meeting de soutien à la liste Majorité Présidentielle – présence d’une des plus hautes personnalités de l’Etat.

– Lundi 8 mars, 20h, Paff ô Bio, place du chateau 20€ par personne vin compris. (manifestation hors campagne régionale)

Ils étaient plus de 100 convives pour venir assister au dîner-débat qui allait donner un ton résolument offensif à la campagne de la Majorité Présidentielle dans le Gard et plus particulièrement à Alès.

Plus de 100 personnes qui ont donc répondu à l’appel de Gérard ROUX, Vice-Président du NC Gard, Conseiller Général et Maire de St Hilaire de Brethmas, à venir soutenir les jeunes candidats au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon. « La relève est assurée » assurait donc le patron de la section centriste Alès-Cévennes, constatant la moyenne d’âge (autour de 40 ans) d’une équipe gardoise prête à en découdre.

Après la présentation de l’équipe par Christophe RIVENQ, alésien et n°3 de la liste gardoise, Julien DEVEZE, Chef de file du Nouveau Centre, appela alors les nombreux élus et adhérents alésiens à « se révolter contre la manipulation qui est en train de tronquer cette campagne ». « Le Président de Région actuel essaie de nous faire croire, après avoir méprisé, écrasé, insulté les électeurs languedociens, qu’il incarne « la province contre Paris »; et bien nous, nous vous proposons d’incarner la volonté des habitants de cette région, ceux qui la vivent et la font vivre, contre l’aventure personnelle et égocentrique de l’Imperator de Septimanie »!

Un projet réalisé par et pour les habitants de notre région, que les nombreux co-listiers présents ont eu loisir de présenter à travers les nombreuses questions des convives sur des thèmes aussi variés que le développement économique, la désertification rurale, l’agriculture, le tourisme, la culture, ou encore les lycées. Hélène ALLIEZ-YANNICOPOULOS, Nadia EL OKKI, Régis BOURELLY, Isabelle FONTAINE, et Jean-Bernard RAVEL aux côtés de Christophe RIVENQ et Julien DEVEZE ont ainsi eu loisir de développer des thèmes capitaux du projet de Raymond COUDERC et de mettre le doigt là où ça fait mal dans le bilan de Georges FRECHE.

Alors comme Max ROUSTAN, Député-Maire d’Alès qui a honoré ce dîner chaleureux de sa présence, nous vous invitons à « vous bouger » pour que le 22 mars, le Président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon se nomme Raymond COUDERC!

Ci-dessous, article paru dans Midi-Libre le vendredi 12 février:

Vendredi 5 février, Christiane GRAS, Conseillère Municipale de la Ville de Nîmes déléguée au handicap, et Conseillère Communautaire de Nîmes-Métropole, a présenté aux adhérents du Nouveau Centre l’essentiel de son action.

Elle est ainsi revenu sur le parcours qui l’avait conduit de l’engagement associatif et militant à ce nouveau rôle que constitue la conduite d’une politique publique aussi cruciale que celle menée à l’égard  des personnes handicapées.

Il s’agit évidemment d’un travail énorme au quotidien, rempli, comme le soulignait le délégué départemental Julien DEVEZE, « avec une grande conscience professionnelle, une énorme envie de réussir, et tout simplement aussi, beaucoup de talent »… de commissions d’accessibilité en rencontre avec les associations. Christiane GRAS a su tisser des liens étroits avec ses dernières notamment à l’occasion de grands rendez-vous comme le Téléthon, ou encore les Ateliers du Handicap, instance de concertation municipale qu’elle a mis en place.

Jean-Claude FEYBESSE, l’instigateur de ce rendez-vous – rencontre entre élus et adhérents a pu également souligner toutes les qualités de notre amie Christiane et les succès que son travail quotidien lui permettent d’enregistrer pour faciliter l’insertion et la vie des personnes handicapées dans la cité.

Il a par ailleurs annoncé que le prochain rendez-vous sera consacré aux Nouvelles Technologies autour de Patricia FOURQUET, adjointe au Maire de Nîmes en charge de ces questions.

Mercredi 4 février, devant près de 250 personnes réunies à la permanence nîmoise du Nouveau Centre, Julien DEVEZE, Chef de file régional du NC pour les élections régionales en Languedoc-Roussillon, a présenté aux adhérents les grands axes de la campagne qui va être menée derrière Raymond COUDERC, Sénateur-Maire de Béziers et  Tête de liste régionale, et Eddy VALADIER, Premier Adjoint au Maire de St Gilles et Tête de liste gardoise.

« Raymond COUDERC est un homme ouvert, intelligent, doté d’un grand sens de l’écoute et avec lequel nous partageons les mêmes valeurs » a déclaré Julien DEVEZE, « nous avons pu trouver très rapidement un terrain d’entente sur le projet d’avenir que nous devons porter dans cette région. »

Il a ainsi pu détailler les thèmes que le Nouveau Centre entendait tout particulièrement défendre dans cette campagne: l’adéquation entre la formation des jeunes et les besoins des entreprises; le développement des secteurs d’avenir comme les énergies renouvelables (en particulier solaire) et les éco-métiers; l’aide au développement commercial des agriculteurs et la diversification de leurs revenus;  l’adaptation de notre offre touristique aux nouvelles exigences des consommateurs; faire des transports en commun « une évidence » et plus seulement une « alternative« ; et enfin, évidemment, une gestion financière saine et responsable, tranchant singulièrement avec le gaspillage et le déséquilibre de l’actuel président de région « qui double les impôts, augmente la dette de 50%, pour faire diminuer la part de l’investissement dans le budget régional au profit de la communication dont il a porté le budget à 97 millions d’€ ».

Avec Eddy VALADIER, homme qu’il a appris à connaître et à apprécier tant pour sa franchise que pour son sens des responsabilités, Julien DEVEZE estime que « nous serons bien placés pour porter le message qu’il est temps d’en finir avec Georges FRECHE qui mène une politique personnelle, mais certainement pas au service des languedociens, et que nous avons un projet ambitieux et fédérateur à proposer à nos concitoyens. Grâce au dynamisme d’Eddy et de tous les co-listiers, nous saurons nous faire entendre et passer outre la communication de masse que pratique l’actuel président de région« .

Hélène ALLIEZ-YANNICOPOULOS, Adjointe au Maire de Nîmes en charge du Développement durable qui sera n°6 sur la liste, a pour sa part développé la question des secteurs d’avenir et des énergies renouvelables qu’elle met déjà en pratique à Nîmes.

Isabelle FONTAINE, infirmière à Garons, a pour sa part remercié Yvan LACHAUD et Julien DEVEZE de lui avoir fait confiance pour représenter son canton, la Vistrenque, et les valeurs du Nouveau Centre sur cette liste. Elle apportera sa connaissance du terrain, son dynamisme et les idées qu’elle a défendues lors de la préparation du projet centriste pour ces élections.

Enfin, Yvan LACHAUD, après avoir été félicité et remercié pour la qualité des négociations qu’il a menée pour le Nouveau Centre en France et dans la région en particulier, a pris la parole pour affirmer qu’avec des candidats comme ceux-là, dans l’union et le respect de tous, nous avions toutes les chances de remporter la victoire en Languedoc-Roussillon.

Il reste maintenant à informer nos concitoyens de ce projet de la Majorité Présidentielle sur le terrain… et, que ce soit chez les candidats ou les militants,  ce n’est pas l’envie qui manque!

Julien Devèze & Eddy ValadierYvan Lachaud et les co-listiers gardois du Nouveau Centre accueilleront mercredi soir (19h) à la permanence de l’avenue Georges Pompidou, la tête de liste départementale Eddy Valadier. Premier Adjoint au Maire de St Gille et Vice-Président de Nîmes-Métropole, Eddy Valadier a 42 ans, et occupe les fonctions de chef de service à l’Agence de l’Eau.

LE NOUVEAU CENTRE DU GARD RECOIT EDDY VALADIER

MERCREDI 3 FEVRIER 19h – PERMANENCE DE NIMES

Sous la houlette d’Eline Enriquez-Bouzanquet, Président des Jeunes Centristes du Languedoc-Roussillon, les JC organisent samedi 6 février de 15h à 20h, le premier séminaire régional de leur formation. Il sera évidemment question des régionales avec la présence de Julien Devèze, Chef de File Nouveau Centre pour ces élections en Languedoc-Roussillon, d’Eddy Valadier, Tête de liste de la Majorité Présidentielle dans le Gard, et d’Yvan Lachaud, Secrétaire Général du Nouveau Centre.

Les sujets abordés seront multiples, mais l’accent sera mis sur les questions de formation et d’enseignement supérieur; ainsi que sur la problématique de l’installation des Jeunes Agriculteurs atour de tables rondes avec des représentants syndicaux des Etudiants.

SEMINAIRE REGIONAL DES JEUNES CENTRISTES

SAMEDI 6 FEVRIER A PARTIR DE 15h – Le Dolium – CAVEIRAC

LE PROGRAMME COMPLET DE CETTE JOURNEE, CETTE SEMAINE SUR CE SITE

Y. Lachaud, V. Mennesson, H. Morin, C. Cecchi, J.J. Pons, A. Brunet & J. Devèze lors de la venue d'Hervé Morin à Perpignan le 25 janvier 2010

C’est à l’occasion d’un Congrès Régional des élus locaux marqué par la présence du Président du Sénat Gérard LARCHER, que Raymond COUDERC, Sénateur-Maire de Béziers, et Tête de liste de la Majorité Présidentielle en Languedoc-Roussillon a présenté ses co-listiers.

 Vous pourrez en retrouver l’intégralité sur son site de campagne: www.laregion2010.fr

 Pour ce qui concerne le Nouveau Centre, 9 de ses représentants figureront sur les listes.

Dans le Gard, Julien DEVEZE, Chef de file régional du parti centriste pour ces élections, sera n°5 sur la liste gardoise, derrière la Tête de liste départementale Eddy VALADIER. Immédiatement après lui, à la 6ème place, Hélène ALLIEZ-YANNICOPOULOS, suppléante d’Yvan LACHAUD, et Adjointe au Maire de Nîmes en charge du Développement Durable. A la 13ème place, Régis BORELLI, Maire de St André de Valborgne, représentera le monde rural pour le Nouveau Centre, suivi, à la 14ème place d’Isabelle FONTAINE, Infirmière à Garons.

 Pour l’Hérault, c’est l’avocat Jean-Jacques PONS qui représentera en 3ème position le NC. Catherine CECCHI, Cadre de santé, sera en position éligible à la 12ème place. Pascale MAGAND-GARCIA, puéricultrice à Montpellier et responsable de « Femmes au Centre » Hérault viendra compléter cette équipe.

 Dans les Pyrénées Orientales, Annabelle BRUNET, jeune vice-présidente de l’Agglo de Perpignan en charge de l’Enseignement Supérieur, vient constituer le binome gagnant juste derrière la Tête de liste départementale Jean CASTEX.

Hélène Alliez-Yannicopoulos & Yvan Lachaud

 Enfin, dans l’Aude, c’est la viticultrice de Lézignan-Corbières, Viviane MENNESSON qui occupera la 6ème place pour le Nouveau Centre.

 Une équipe compétitive et soudée pour défendre les valeurs et les idées du Nouveau Centre dans cette liste « rajeunie et ouverte » de la Majorité Présidentielle pour « Changer en Languedoc-Roussillon, avec Raymond COUDERC »!!!

février 2010
L M M J V S D
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

RSS Le Nouveau Centre

  • Comment détecter les faux profils coquins
    Arnaques sur les sites de rencontre Les faux profils coquins existent sur tous les sites de rencontre qui existent en ce moment sur toute l’Europe. Il faut toujours rester vigilant, sans toutefois dramatiser. Le plus important, c’est que vous soyez conscient du phénomène et que vous mettiez dans un coin de la tête l’éventualité d’avoir Read More → […]

RSS Yvan LACHAUD

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Adhérer en ligne

Publicités