Au premier plan, Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET, aux côtés de Damien ABAD, Président National des Jeunes Centristes

Au premier plan, Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET, aux côtés de Damien ABAD, Président National des Jeunes Centristes

 

 

Vendredi 16 janvier, les Jeunes Centristes du Languedoc-Roussillon se sont retrouvés à Nîmes pour mettre sur pied leur fédération régionale, élire leur bureau et leur présidente, et développer les grands axes de l’année à venir.

 

 

 

C’est donc Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET, 24 ans, Conseillère Municipale à Nîmes depuis le mois de mars dernier qui a été élue par la cinquantaine de jeunes militants qui avaient fait le déplacement de toute la région jusqu’à la permanence de l’avenue Georges Pompidou.

 

Pour l’aider dans sa tâche, un bureau a également été élu, composé de 3 Vice-Présidents :

                  –     Loïc MENDES DOS SANTOS, de Perpignan, délégué aux Elections.

 

                            Et Laure ALTEIRAC, qui sera en charge de la communication.

 

Et d’un Secrétaire Régional, en la personne de Nicolas PIETRI.

 

Les jeunes ont également débattu de leur projet et des prochaines actions à venir, avec deux questions qui leur tiennent à cœur : celle de la Réforme du Lycée, et celle de la construction européenne, particulièrement d’actualité, en cette année d’élection du Parlement européen.

 

Les Jeunes de la région transmettront très prochainement à leurs élus, leur position, et leurs propositions sur la réforme du Lycée qu’ils jugent « absolument nécessaire ».

 

Sur l’Europe, Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET a notamment réaffirmé la nécessité pour les jeunes de se réapproprier l’idée européenne, laissée en jachère depuis le référendum de 2005.

Publicités